Chasse et pêche

Mise à jour : 01/03/2024


Chasse

Société de Chasse
M. Franck CORBERY
Tel : 06 01 14 09 12

Madame, Monsieur,

À partir du 2 janvier 2023, merci de noter que nos horaires d’ouverture évoluent très légèrement, votre Fédération sera ouverte du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h à 17h et désormais le vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h.

J’en profite également pour vous rappeler que pour des raisons logistiques et administratives aucune validation n’est délivrée après 16h à l’accueil de la Fédération, notre site www.permisdechasser.fr, vous permet cependant de valider vos permis de chasser 7 jours / 7 à toutes heures, profitez-en !

Enfin, j’espère vous rencontrer cette année lors de nos quatre réunions de secteur (planning en pièce jointe à ce message), puis ensuite lors de notre Assemblée Générale qui aura lieu le

6 AVRIL 2024 au Palais des Congrès Vinci de Tours.

Dans cette attente, je vous souhaite, ainsi qu’à vos proches de partager de très belles fêtes de fins d’année.

Amitiés en Saint Hubert

Alain BELLOY,

Président de la Fédération Départementale des Chasseurs d’Indre-et-Loire

 

 

 

Chère chasseresse, cher chasseur,

Deux consultations publiques sont actuellement en cours, elles sont d’une importance capitale pour le monde de la chasse :

  • Arrêté triennal des espèces ESOD groupe 2 (renard, fouine, corbeaux freux…)

https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-pris-pour-l-application-de-l-a2864.html

Le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire vient de lancer une consultation publique nationale concernant le projet d’arrêté fixant la liste, les périodes de destruction des ESOD (espèces susceptibles d’occasionner des dégâts) pour la période 2023/2026 (anciennement “nuisibles”).

Le projet d’arrêté, est en ligne pour une consultation publique de 21 jours, jusqu’au 6 juillet.

Sans votre mobilisation: “C’est la mort assurée programmée du petit gibier”

Ce classement est remis en cause par les associations “anti” qui, à coup d’informations fallacieuses tentent de convaincre quiconque que le gentil renard ne mange que des mulots et autres micromammifères, qu’il joue un rôle important dans la régulation des tiques …

Leur objectif ? Outre l’interdiction des possibilités de régulation, c’est la disparition des espèces de gibier par une prolifération incontrôlée de renards, fouines, corneilles…qui est espérée. Une fois ce gibier disparu, ou presque, le nombre des chasseurs va fondre inexorablement. Ils auront atteint leur objectif : la mort programmée de la chasse.

Si vous voulez continuer à chasser le petit gibier, vous devez donc vous mobiliser à votre tour et répondre à la consultation. Elle n’est pas réservée aux seuls chasseurs : vos parents, vos amis, vos enfants peuvent y prendre part.

En ce sens, il est IMPORTANT que vous participiez à la consultation publique et donniez un commentaire personnel. Les messages en “copier/coller” compteront pour un seul avis.

  • Arrêté complémentaire de la vénerie sous terre (17 juillet 2023 à l’ouverture générale et 15 mai 2024 au 30 juin 2024)

https://www.indre-et-loire.gouv.fr/Publications/Participation-du-public-aux-decisions-ayant-une-incidence-sur-l-environnement/Arrete-prefectoral-reglementant-l-ouverture-et-a-la-cloture-de-la-chasse-pour-l-espece-blaireau

Le projet d’arrêté, est en ligne pour une consultation publique de 21 jours, jusqu’au 13 juillet.

Vos avis doivent être adressé à : ddt-sern@indre-et-loire.gouv.fr objet : Arrêté préfectoral blaireau Indre-et-Loire -deuxième consultation.

De nombreux départements ont perdu au moins une partie de la période complémentaire blaireau (ouverture déplacée au 15 juin) ou totalement.

Soyons meilleurs que nos opposants qui maitrisent parfaitement ces techniques de consultation.

Nous en profitons par la même occasion pour vous rappeler qu’il est plus qu’important de nous informer de tous les dégâts commis par ces espèces dont vous avez connaissances afin de maintenir les moyens et périodes de régulation actuels via la déclaration de dommages en cliquant ici :

Papier : https://www.chasseurducentrevaldeloire.fr/fdc37/download/3864/

Numérique : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfLr2qpHC9vr23wRtBe4XHWV1tZVpcjpw9U22Rkm7Saf4jJPg/viewform

 

Formulaire d’autorisation pour la destruction des espèces susceptibles d’occasionner des dégats 2023

Formulaire téléchargeable également sur le site de la DDT 37 et à transmettre par mail ddt-sern@indre-et-loire.gouv.fr

https://www.indre-et-loire.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/Environnement/Chasse-et-regulation-des-nuisibles/Arretes-prefectoraux-reglementant-la-saison-de-chasse-2023-2024-en-Indre-et-Loire

Arreté Préfectoral portant retrait de l’arrêté du 19 juillet 2023

 

 

Mesdames, messieurs,

Nous avons le plaisir de vous informer qu’à partir du 1er juin les demandes pour la chasse aux sangliers s’effectueront en ligne et ce façon définitive.

Formulaires dématérialisés :

Demande d’autorisation de tir du sanglier à l’affût ou à l’approche ou en battue

Du 1er juin 2023 au 14 août 2023, la chasse au sanglier peut être pratiquée à l’affût ou à l’approche et du 1er juillet 2023 au 14 août 2023, la chasse au sanglier peut également être pratiquée en battue d’au moins 5 tireurs, après autorisation préfectorale délivrée au détenteur du droit de chasse. Pour obtenir cette autorisation préfectorale le plus rapidement et le plus simplement possible, vous pouvez en faire la demande en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/autorisation-de-tir-du-sanglier2023

RAPPEL : Cette demande n’est pas nécessaire pour les  bénéficiaires d’une attribution au plan de chasse pour la campagne 2023-2024 qui sont, sans autre formalité, individuellement autorisés à pratiquer la chasse du sanglier aux dates et dans les conditions susvisées.

– Bilan de tir du sanglier à l’affût ou à l’approche ou en battue

Bilan a retourner obligatoirement avant le 30 septembre 2023 (Art.R424-8 du Code de l’Environnement)

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/bilan-des-tirs-du-sanglier

 

INFORMATION SUR LA GRENAILLE DE PLOMB DANS LES ZONES HUMIDES

La présidente de la Commission européenne a signé le 25 janvier le règlement qui interdit l’utilisation de la grenaille de plomb dans les “zones humides” et à moins de 100 mètres de celles-ci. Cette interdiction, a pris effet depuis février 2023.

En cas de non respect de cette application à proximité des plans d’eau, notamment le contrôle par les agents assermentés, se fera, dans un premier temps de façon pédagogique mais fera l’objet des sanctions proportionnées en cas de récidive.

Nota : j’attire votre attention sur la définition des zones humides qui est très large et en Indre-et-Loire ne concerne que les 2 premières rubriques.

– Les fleuves, rivières, canaux, réservoirs, lacs, étangs, plans d’eau qu’ils soient d’eau douce, salée ou saumâtre

– Les marais non asséchés ;

 


Pêche

  •  Dépositaires
    • permis national de pêche : La Clé d’or à Bréhémont
    • cartes truite : Centrakor à Azay-le-Rideau et le bar L’Escapade à Cheillé
  • Association “Le Réveil de Sacheville” : article 2021
  • Arrêté modificatif des réserves de pêche 2019-2023

AP modificatif Réserves de pêche 2019-2023 année 2022 1

arrêté instituant des réserves permanentes de pêche dans le département d’Indre-et-Loire 2019-2023

 

    AIDE FINANCIERE prime à la conversion

     

    Pour aider les habitants de la commune, la page de toutes les aides aux logements 2024 (Achat, Location et Rénovation) a été mise à jour :

    https://comparateur-ade.com

     

    La prime à la conversion et le bonus écologique en 2023

    Deux aides gouvernementales ont été instaurées pour soutenir l’adoption des véhicules électriques : la prime à la conversion et le bonus écologique. Ces aides sont octroyées sous forme de paiement financier dans le but de favoriser l’achat de véhicules à faible impact environnemental, notamment les véhicules électriques ou hybrides rechargeables.

    La différence entre ces deux aides réside dans l’obligation de mettre un ancien véhicule plus polluant à la casse, une condition qui n’est pas requise pour bénéficier du bonus écologique. En 2023, le montant maximal accordé par le bonus écologique est de 7 000 € pour une voiture, avec une majoration de 1 000 € pour un camion. Cependant, ces deux aides sont cumulables si vous disposez d’un véhicule à mettre à la casse. Pour déterminer précisément le montant de l’aide à laquelle vous avez droit, consultez https://www.primealaconversion.gouv.fr/. Le montant sera établi en fonction des taxes applicables, du prix d’achat du véhicule électrique et de votre statut d’acheteur.

    Les garages auto près de chez vous peuvent vous accompagner dans votre processus d’achat en vous conseillant sur le choix d’un véhicule électrique. Vous pouvez trouver un professionnel près de chez vous à l’aide de cette plateforme répertoriant les garages. De plus, ils seront en mesure de vous guider et de vous renseigner sur les démarches administratives liées aux demandes d’aide pour le bonus écologique et la prime à la conversion.

    Par la suite, le contrôle technique sera une étape incontournable pour s’assurer de la sécurité des véhicules avant de prendre la route, ainsi que de leur niveau de pollution. Étant donné que le seuil du malus écologique a été révisé à la baisse en 2023, les centres de contrôle technique pourront vous fournir les indications nécessaires pour mettre votre véhicule aux normes, en plus des vérifications habituelles portant sur les freins, le moteur, les bonnes dimensions des pneus et le bon fonctionnement des phares. Cette étape essentielle est effectuée par des centres de contrôle technique agréés.

     

    Rendez vous de la Forme Sénior SEPTEMBRE-DECEMBRE 2023

    Séances Gratuites 

     Objectif : Proposer aux séniors une activité physique adaptée régulière

     Détails :

    Pour chaque atelier, 2 groupes de 10 à 12 personnes sont constitués avec pour âge cible des participants : de 60 à 69 ans de 70 à 79 ans de 80 à 89 ans.

    2 sessions de 12 séances d’une durée d’une heure sont proposées (1 séance par semaine) à chaque groupe, soit une durée totale d’intervention de 2h00 par semaine.

    • La 1ère session a lieu de septembre à décembre 2023

    3919

    La prévention et la lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes est centrale. Chaque femme doit pouvoir connaître ses droits et y avoir accès (droits de la famille, droits en matière de santé, de contraception, d’interruption volontaire de grossesse, droits des femmes immigrées…). Les femmes qui dénoncent les violences qu’elles subissent au sein de leur couple doivent pouvoir retrouver autonomie et sérénité.

    Le nombre de femmes tuées à la suite de violences subies au sein du couple, équivaut à un décès tous les deux jours et demi.

    Vous êtes victime de violences, Appelez le 3919 ou rendez-vous sur: arretonslesviolences.gouv.fr

    Des écoutantes spécialisées dans l’accueil et l’écoute (assistantes sociales, éducatrices spécialisées, psychologues) et intervenant en plusieurs langues (français, anglais, arabe, espagnol) sont mobilisées pour répondre aux demandes et orienter chaque personne concernée vers les services et solutions adaptées.

    Le 3919 est accessible du lundi au samedi de 8h à 22h, et les jours fériés de 10h à 20h.

    Vous êtes victimes, témoins, professionnels…Ne laissez pas les violences s’installer, réagissez !

    Télécharger la plaquette

    Le Syndicat Pédagogique Intercommunal

    mise à jour : 26/08/2021 —-

    Coordonnées

    Présidente : Mme Sophie BUSSEREAU, conseillère municipale déléguée de Rivarennes
    Siège : Mairie de Rigny-Ussé – 51 rue Principale – 37420 RIGNY-USSE
    Téléphone : 02 47 95 55 85

    Historique

    Le syndicat pédagogique a initialement été créé entre les communes de Rigny-Ussé et de Saint-Benoît en septembre 1983. C’est à la rentrée scolaire de septembre 1996 que Rivarennes a été associée dans les conditions de fonctionnement existantes au regroupement scolaire. Son école est devenue l’école maternelle.